Zaffaranu | Le safran corse

Le terroir


Un terroir sauvage et pur

Le safran Zaffaranu est produit en Corse, dans la région du Haut-Taravo.

Les parcelles de production sont situées sur la commune de Cozzano, à 750 mètres d’altitude, au pied d’une chaîne de montagnes granitiques traversée par le fameux GR20 et dominée par la Punta della Capella (2041 m.).

Le fleuve du Taravo draine les eaux de source limpides qui jaillissent aux contreforts de ces falaises acérées et parcourent les forêts centenaires de hêtres, de châtaigniers, de chênes verts et de pins lariccio. Il se jette dans la mer au cœur du golfe du Valinco.

Cette large et verte vallée offre un environnement d'une grande pureté et une terre d'origine granitique, de tout temps exploitée dans la basse vallée pour ses qualités fourragères et productives.

Le socle granitique est parcouru dans ses profondeurs par les eaux thermales qui alimentent la source de Guitera-lès-Bains.

Une terre riche et préservée

La profonde terre noire et riche du site de production, façonnée en larges terrasses, est un substrat idéal pour accueillir les bulbes du crocus sativus.

La plante puise dans cette terre riche en matière organique l'énergie qui va apporter tout leurs arômes aux pistils.

Pour préserver cet équilibre environnemental et agronomique, et par convictions personnelles, j'ai choisi de ne faire aucun traitement chimique.

L'intégralité de la production est certifiée en agriculture biologique (certification par Ecocert France) depuis le millésime 2014.

Au coeur de la montagne corse

Que cela soit dans l'Atlas marocain ou sur les hauts plateaux d'Iran, le safran est cultivé préférentiellement sur des terres d'altitude.

Dans notre environnement méditerranéen montagnard, les pluies printanières sont généreuses, et les étés qui suivent plutôt secs, procurant ainsi les conditions idéales pour la production des fleurs de Crocus sativus.

Plantés à 15cm de profondeur, les bulbes sont également à l'abri des températures extrêmes, été comme hiver.

Le climat montagnard corse isolé de toute source de pollution, offre donc les conditions idéales pour produire un safran de qualité supérieure.

Sylvain Martinez-Ciccolini
Il n'y a pas que le pistil qui fait des heureux !
Cozzano à l'entrée de l'automne
Binômes de fleurs
Le plaisir visuel d'une belle récolte
La panier de récolte commence à se remplir...
La safranière au coeur de l'hiver corse
Le produit d'une terre façonnée par les hommes
La haute vallée du Taravo
Le village de Cozzano et la Punta Cappella (2041 m) enneigée
Sylvain Martinez-Ciccolini en récolte
Le travail délicat commence dès la récolte
Sylvain Martinez-Ciccolini dans son activité d'accompagnateur en montagne
Séchage des stigmates des fleurs
Le safran, héritage des hommes et d'une terre